Quelles sont les aides disponibles pour le chauffage solaire ?

L’énergie solaire est une source inépuisable que vous pouvez utiliser comme source de chaleur de votre maison. L’installation de panneaux solaires pour chauffer votre maison ou votre eau est encouragée par l’État. Les collectivités locales et certains organismes permettent également cette transition énergétique favorable à l’environnement.
Vous pouvez grâce à cette énergie solaire et l’installation d’un panneau photovoltaïque produire votre propre chauffage par une autoconsommation et réaliser de réelles économies d’énergie. Il existe des aides vous permettant de réduire le coût de cette installation dans votre logement.
Les aides pour le chauffage solaire nécessitent de respecter certaines conditions quant aux ressources, à l’entreprise qui vous installe les panneaux solaires. Quel que soit le dispositif, il sera impératif de respecter certaines normes, notamment quant à l’installation de votre système de chauffage solaire. En revanche, chaque dispositif impose des critères bien particuliers pour pouvoir en bénéficier.

Les normes à respecter pour l’installation d’un chauffage solaire

Quels que soient les dispositifs d’aides auxquels vous êtes éligibles, certaines normessont à respecter lors des travaux d’installation de votre chauffage solaire.
Tout d’abord, il est essentiel, lors de la mise en place de votre projet, de faire appel à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’État). Il s’agit d’un professionnel RGE qui remplit certains critères lors de la réalisation de travaux d’économie d’énergie dans votre logement.
La production de chaleur installée doit permettre soit de chauffer l’eau, soit d’assurer la production de chaleur, ou bien les deux à la fois.
Les capteurs solaires doivent absolument être certifiés pour pouvoir bénéficier d’aides au financement :

  • CSTBat ;
  • Solar Keymarck ;
  • ou toute certification reposant sur les normes NF EN 12975 ou NF EN 12976.

Utiliser l’énergie solaire peut parfois être limité dans certaines régions. Vous avez, dans ce cas, la possibilité de coupler votre installation avec un autre système de chauffage qui pourra éventuellement être éligible, lui aussi, à une aide financière de l’État.

Les aides financières à l’installation d’un chauffage solaire

Ces aides sont relativement nombreuses, mais tout le monde ne peut pas en bénéficier. Tout dépendra des conditions liées aux revenus, au logement.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Il s’agit d’un crédit d’impôt dont peuvent bénéficier les ménages dits “à ressources intermédiaires”. Le CITE est réservé aux propriétaires occupants et le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.
Le montant du crédit d’impôt est de 3 000 euros maximum dans la limite de 75 % de la dépense éligible.
Le Crédit d’impôt pour la transition écologique est un crédit sur votre impôt sur le revenu. Ce crédit d’impôt est amené à disparaître pour laisser la place à Maprimerénov’.

L’aide Maprimerénov’

Maprimerénov’ est une prime destinée aux ménages aux revenus modestes et très modestes. Le ménage doit être propriétaire occupant de sa résidence principale. Le logement doit avoir été achevé depuis deux ans minimum.
Le montant de l’aide ne peut pas dépasser 90 % de la dépense éligible dans la limite de 8 000 € pour l’installation d’un système solaire combiné.
Maprimerénov’ doit remplacer le Crédit d’impôt pour la transition écologique à compter du 1er janvier 2021.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, appelé aussi éco PTZ, permet de financer les travaux d’économies d’énergie. L’installation d’un chauffage solaire vous permet de bénéficier du prêt à taux zéro.
Il n’y a pas de conditions de ressources. Cependant, les ménages doivent avoir les capacités financières de rembourser le prêt. En revanche, le chauffage solaire doit concerner la résidence principale qui doit avoir été achevée depuis plus de deux ans.
Il est possible de financer également d’autres travaux. Vous pouvez, en effet, financer des travaux d’isolation dans le cadre de la rénovation de votre maison.
Si vous ne faites qu’installer un chauffage solaire, le montant de financement sera de 15 000 euros maximum. Si vous réalisez également l’isolation thermique de votre habitation, vous pourrez obtenir un prêt de 25 000 €. La durée maximale de remboursement du prêt est de 15 ans.

Les certificats d’économie d’énergie

Il s’agit d’une prime versée par les fournisseurs d’énergie à ceux qui réalisent des travaux d’économies d’énergie.
Il n’y a aucune condition de ressources et tous les ménages peuvent en bénéficier. Comme avec les autres aides, le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans.

Les subventions de l’ANAH

Il existe deux dispositifs d’aides de l’ANAH :

  • Habiter Mieux Agilité : si vous changez de mode de chauffage ou réalisez l’isolation de votre maison.
  • Habiter Mieux Sérénité : pour des travaux vous permettant d’apporter un gain énergétique de 25 %.

Ces aides concernent les ménages très modestes et peuvent financer 50 % du montant des travaux éligibles dans la limite de 10 000 €.

Une réduction de TVA sur les installations solaires

Vous pouvez bénéficier d’une réduction de TVA. Il y a deux réductions :

  • Une réduction de TVA à 5.5 % sur le matériel et la main-d’oeuvre.
  • Une réduction de TVA à 10 % pour les installations photovoltaïques inférieures à 3 kWc.

La prime autoconsommation

C’est une prime mise en oeuvre depuis cette année pour le photovoltaïque. L’autoconsommation permet de consommer l’énergie produite par votre système.
L’autoconsommation photovoltaïque doit être supérieure à 3 kWc. Plus vous produisez de kMc, plus la prime diminue. Elle varie entre 390 € et 90 €.
Le surplus de votre électricité peut être revendu au réseau à un prix de 0.06 euro par kWh. Vous devez, pour en bénéficier, avoir fait réaliser les travaux d’installation des panneaux photovoltaïques par un professionnel RGE en respectant les normes. Vous devez également avoir obtenu les autorisations nécessaires pour le raccordement au réseau public.

Il est important de bien se renseigner lorsque vous montez votre projet de chauffage solaire. Il existe plusieurs dispositifs d’aides pour le chauffage solaire auxquels vous pouvez être éligible.
Renseignez-vous également auprès des collectivités locales qui peuvent vous faire profiter d’une prime.