Quels sont les avantages de choisir une chaudière à gaz?

La chaudière à gaz est populaire en France. Le gaz est une énergie qui passe avant le fioul et l’électricité. Près de la moitié des foyers sont équipés d’une chaudière à gaz comme chauffage principal. Le gaz offre de nombreux avantages : pratique, prix bas, grande disponibilité et pouvoir calorifique optimal.
La nouvelle génération de chaudières à gaz à condensation offre un rendement supérieur pour une consommation de gaz moindre. Pourquoi choisir une chaudière à gaz ? Découvrez notre dossier spécial sur les chaudières à gaz.

Qu’est-ce qu’une chaudière à gaz?

La chaudière à gaz est raccordée au gaz de ville. Elle utilise le gaz naturel pour sa combustion et elle produit de la chaleur grâce au circuit de chauffage central. La chaudière à gaz équipe la moitié des foyers français. Le gaz arrive juste avant l’électricité.
On distingue la chaudière à gaz classique, la chaudière à gaz basse température et la chaudière à gaz à condensation. Celle-ci permet d’améliorer de 15 à 20 % les performances d’une chaudière classique pour atteindre 100 % de rendement, voire plus.
La chaudière à gaz murale est un modèle de chaudière compacte qui offre un gain de place intéressant, mais dont le rendement énergétique est identique à une chaudière posée au sol.

Caractéristiques de la chaudière à gaz classique

La chaudière à gaz classique produit de la chaleur pour réchauffer l’eau qui alimente le circuit de chauffage de la maison.
La combustion du gaz génère des fumées qui s’échappent par un conduit ou une cheminée d’évacuation.
Ce type de chaudière fonctionne à haute température (entre 60 et 90°) et on la trouve surtout dans les anciens logements.
Son avantage majeur est sa capacité à chauffer rapidement un logement, mais elle consomme beaucoup d’énergie en contrepartie.

Caractéristiques de la chaudière à gaz basse température

La chaudière à gaz basse température chauffe l’eau à une température plus basse que la chaudière à gaz classique (50°).
Ce système offre un meilleur rendement énergétique et permet de consommer moins de gaz tout en conservant une qualité de chauffe équivalente.
Les économies d’énergie réalisées avec une chaudière à condensation sont de 10 à 15 % en moyenne.

Performance optimale avec des émetteurs à basse température

Pour optimiser les performances de la chaudière à basse température, celle-ci doit nécessairement être couplée à des émetteurs de chaleur douce comme des radiateurs à basse température ou un sol chauffant.
Pour encore plus de confort, le système de chauffage peut être équipé d’un thermostat qui permet d’optimiser la consommation d’énergie.
Ce type de chauffage est plus doux, car la température de l’eau est plus basse. Si des radiateurs en fonte sont déjà en place, vous pouvez les conserver, mais ils ont besoin d’une température élevée que votre chaudière aura du mal à produire même en consommant plus, d’où un surcoût de consommation d’énergie.

Fonctionnement simple, propre et écologique

Bien que le gaz naturel ne fasse pas partie des énergies renouvelables, les gaz s’échappant de sa combustion sont faibles en CO.
Raccordée au gaz de ville, la chaudière basse température fonctionne de manière autonome. Elle brûle le combustible lentement.
Aucun entretien particulier n’est à prévoir hormis l’entretien annuel obligatoire.
Un inconvénient de ce type d’appareil est que depuis janvier 2009, l’installation d’une chaudière à basse température ne donne plus droit au crédit d’impôt.

Caractéristiques de la chaudière à gaz à condensation

Bien que le tarif du gaz augmente chaque année, il reste l’énergie la plus rentable. Le gaz reste l’investissement le plus économique si l’on tient compte de tous les éléments : l’achat de la chaudière, l’entretien annuel et la durée de vie de votre appareil.
Le prix d’achat d’une chaudière à condensation est supérieur à celui d’une chaudière à gaz classique, mais il bénéficie de différentes aides financières.

Un rendement énergétique supérieur grâce à la condensation

Contrairement à la chaudière à gaz classique ou basse température, la chaudière à gaz à condensation récupère les fumées de la combustion du gaz naturel et les refroidit pour créer de la vapeur d’eau. Elle condense ensuite la vapeur pour tirer parti de l’énergie thermique obtenue en redirigeant la chaleur vers le système de chauffage.
Ce modèle de chaudière à gaz vous permet de faire des économies de 30 % sur votre facture d’électricité. L’énergie ainsi récupérée est entièrement gratuite et permet d’améliorer le rendement énergétique de votre chaudière à gaz.
Grâce à la récupération de l’énergie contenue dans les fumées de combustion, la chaudière à condensation a besoin de moins de gaz pour fonctionner alors que son rendement est supérieur.

La chaudière à gaz à condensation bénéficie d’aides financières

La chaudière à gaz est éligible à Ma Prime Rénov’ qui remplace le Crédit d’impôt pour la Transition énergétique depuis 2020. Cette prime est fixe et elle monte à 1200 € pour les ménages très modestes et à 800 € pour les ménages modestes. C’est l’ANAH qui accorde la prime dès la fin des travaux.
Si vous optez pour la prestation matériel et pose, vous bénéficierez d’un taux de TVA réduit à 5,5 % (au lieu de 20 %).
Il existe également la prime «Coup de pouce» qui est d’un montant de 600 € ou 1400 € sous conditions de ressources. À cela s’ajoutent d’éventuelles subventions locales.
Pour bénéficier de ces aides, il est essentiel que les travaux d’installation soient effectués par un professionnel agréé RGE.

La chaudière à condensation va progressivement remplacer la chaudière à gaz classique. Les fabricants de chaudières ont l’obligation de ne fabriquer que des appareils avec un rendement supérieur à 86 %.
La pose d’une chaudière à gaz basse température reste néanmoins possible dans certains cas (chaudière installée en appartement et raccordée au conduit de fumée collectif).